Le faiseur de lagune

Cela faisait longtemps que Marino n’avait pas vu sa lagune. Les souvenirs d’enfance, la pêche avec son père, les oiseaux migrateurs, l’étendue d’eau aux abords de la ville faisaient partie de la mémoire diffuse de sa jeunesse péruvienne. Une jeunesse dans un creux de vallée aride qui abritait en son sein un microcosme beau et fragile.

La lagune, sorte d’éternité minérale, était nichée-là dans le quotidien des gens.

Et puis un jour, le cœur de la lagune a cessé de battre. L’eau a cessé de vivre et a sombré dans l’oubli en ne laissant qu’un vague souvenir d’harmonie dans la mémoire collective.

La lagune est morte, les oiseaux ne sont plus revenus, les poissons ont cessé de vouloir vivre. La lagune de Marino, c’est l’histoire de notre relation aux organismes, celle du temps qui passe et de la négligence.

Marino Makinawa n’est pas un homme ordinaire, c’est un faiseur de rêves. Après avoir fait des études de nanotechnologies et de sciences environnementales sur la terre de ses ancêtres, le Japon, il revient au Pérou et constate que sa lagune ne lui parle plus. C’est devenu une terre de désolation, le meilleur de Dante.

Face à l’ampleur du désastre il se met à nettoyer ce microcosme avec des moyens naturels et le résultat est extraordinaire : en 15 jours le pouls de la lagune se remet à battre et les espèces reviennent peu à peu rendant un ultime hommage au magicien.

Il existe dans notre monde sophistiqué des gens qui mettent des mots sur leurs rêves, des faiseurs de lagune qui apportent un peu de poésie à notre existence. Et c’est bien.

 

399604bcc0d7d45220046be351da20e0_article

crédits photo: Akio Sakai Marino a nettoyé cette lagune en quelques semaines.

 

 

 

 

 

Publicités

A propos le goút du citron vert

Un regard féminin sur le Mexique et ailleurs...
Cet article, publié dans Miracle écologique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le faiseur de lagune

  1. Cela me rappelle le parc de Brière en Bretagne, en danger à cause de la jussie et des écrevisses de Louisiane, et surtout grâce à la négligence humaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s